L'Europe continue à vendre toujours plus de pesticides

Entre 2011 et 2016, les ventes de pesticides se sont encore accrues dans l'Union européenne. Certains États, comme le Danemark, ont cependant fait de gros efforts pour réduire leur consommation.

Photo: Parker Knight/Flickr

Manger bio diminue les risques de cancer. C'est ce que montre une étude épidémiologique portant sur 70 000 volontaires suivis entre 2009 et 2016, publiée le 22 octobre dans le JAMA Internal Medicine . Ceux qui consomment régulièrement des aliments issus de l'agriculture biologique verraient ainsi les risques de développer un cancer réduit de 25 %. Une baisse qui atteint même 76 % pour les lymphomes, maladie touchant beaucoup d'agriculteurs, une population fortement exposée aux pesticides.

« Pour expliquer ces résultats, l’hypothèse de la présence de résidus de pesticides synthétiques bien plus fréquente et à des doses plus élevées dans les aliments issus de l’agriculture conventionnelle est la plus probable », explique Emmanuelle Kesse-Guyot, coauteure de l'étude, dans Le Monde .

Malgré les résultats de cette étude, qui viennent confirmer une nouvelle fois l'impact délétère des produits phytosanitaires sur la santé, les États européens continuent à en vendre et en consommer en masse. Entre 2011 et 2016, les ventes de pesticides* ont continué d'augmenter (+1,6 %) dans l'UE. L'Espagne, la France, l'Italie et l'Allemagne demeurent, de loin, les plus gros producteurs : à eux quatre, ils réalisent 79 % des ventes comptabilisées en 2016 .

Cette hausse de 1,6 % masque cependant de larges disparités entre les États membres. Au Danemark, les ventes ont réduit de moitié entre 2011 et 2016, notamment grâce l'instauration d'une taxe sur les pesticides en 2013. Au Portugal (-30,3%) et en Irlande (-15,6%), on a assisté à une baisse importante des ventes également. A l'inverse en Autriche (+26,5%), en France (+17,4%) et en Slovaquie (+15,9%), elles continuent à croître, et ce, malgré la mise en place de programmes d'envergure nationale, comme le plan Ecophyto en France, visant justement à limiter l'utilisation des produits phytosanitaires.

* Le terme « pesticides » regroupe ici fongicides, bactéricides, herbicides, insecticides, acaricides, molluscicides, régulateurs de croissance, et tous les autres produits pour la protection des plantes.

vendredi 26 octobre 2018

Source/s:

VoxEurop
share subcribe newsletter