Comment les pays de l'UE s’en sortent-ils avec les énergies renouvelables ?

L'Union européenne a depuis longtemps été partie à divers accords concernant la lutte contre le changement climatique, avec pour objectif principal de limiter le réchauffement climatique en réduisant sa part des émissions de gaz à effet de serre.

Photo: Ryan Hagerty/USFWS

EU targets for 2020

Les objectifs environnementaux de l'UE pour 2020 comprennent la réduction de la consommation finale d'énergie et des émissions de CO2, ainsi qu'un taux plus élevé de recyclage des déchets domestiques.

Bien qu'elle n'ait pas réussi à réduire son empreinte carbone globale , la tendance à recourir aux sources d’énergie renouvelables a été à la hausse (malgré un certain ralentissement en 2014-2016). Celles-ci sont définies dans la directive 2009/28/CE (directive sur les énergies renouvelables) comme l'un des éléments clés, avec les économies d'énergie et une efficacité énergétique accrue, qui permettront d'atteindre les objectifs à long terme concernant le changement climatique.

Par le terme d’"énergies renouvelables", l’UE entend toutes les sources d'énergie non fossiles, comme l'énergie éolienne, solaire, aérothermique, géothermique, hydrothermale et océanique, l'énergie hydroélectrique, la biomasse, les gaz de décharge, les gaz de stations d'épuration des eaux usées et les biogaz.

Il pourrait être trompeur de peindre un tableau des pays les plus vertueux en utilisant simplement le pourcentage de sources d'énergie renouvelable, car les petits pays moins peuplés ont un avantage compte tenu de leurs besoins énergétiques limités. Les grands pays ne sont pas à la traîne, car les combustibles fossiles typiques comme le charbon et le gaz naturel représentent encore une part importante de leur consommation d'énergie.

Chaque pays a un objectif différent quant à la part des énergies renouvelables à atteindre, comme le prévoit la directive mentionnée ci-dessus. D'ici 2020, les États membres doivent atteindre un objectif précis : actuellement, plusieurs pays comme la Croatie, la Suède et l'Estonie sont en avance sur le calendrier et ont déjà atteint leur cible, tandis que les pires résultats ont été enregistrés par la France, l’Irlande et le Royaume-Uni.

 

The sources

Cet article est basé sur les données publiées par Eurostat (dataset nrg_ind_335a ). Le Data Search Engine indexe plus de 300 autres ensembles de données sur les énergies renouvelables.

Malgré une faible amélioration au fil des ans, l'Union européenne a encore beaucoup à faire : selon un rapport du Climate Action Tracker, un consortium scientifique qui suit les actions climatiques, l'engagement de l'UE, au 30 avril 2018, peut être qualifié d’"insuffisant". En cause : une réduction insuffisante de l'énergie à base de charbon et une inertie dans le secteur des transports, qui aurait besoin d’une véritable initiative européenne en ce qui concerne les véhicules électriques.

lundi 09 juillet 2018

Auteur/s:

Damiano Bacci

Source/s:

VoxEurop

Traduction:

F. Schneider
share subcribe newsletter