Un Espagnol et un Polonais sur quatre ont un emploi temporaire

L'Espagne et la Pologne sont les leaders de l'emploi temporaire dans l'UE, tandis que les Pays Baltes et la Roumanie sont en tête pour les emplois permanents.

Photo: DR

Un travailleur sur quatre en Espagne (26,8 %) et en Pologne (26,1 %) a un contrat temporaire. Selon les dernières données d'Eurostat , ces pays ont le taux le plus élevé au sein de l'Union européenne, dépassant de plus de 10 points la moyenne de l’UE (14,3 %). Le Portugal, les Pays-Bas et la Croatie viennent ensuite, avec plus de 20 pour cent de tous les salariés en 2017. A l'autre extrémité du tableau, les pays d’Europe centrale et orientale comme la Roumanie, la Lettonie et la Lituanie sont en dessous de 3 %.

Selon l'âge, les jeunes détiennent de loin la plus forte proportion de contrats temporaires. Près de la moitié des travailleurs de l'UE âgés de 15 à 24 ans avaient un emploi temporaire en 2017. L'Espagne est à nouveau en tête, avec trois quarts des jeunes travaillant sous contrat temporaire. La Lettonie et la Lituanie sont en bas de la liste. A noter que les pays où la proportion d'emplois temporaires est faible ont un taux de chômage supérieur à celui des emplois temporaires.

Par rapport à 2008 (avant la crise financière), la proportion de personnes sous contrat temporaire a augmenté dans deux tiers des 31 pays analysés. La part a augmenté de près de 5 points en Slovaquie et de 4,4 points au Danemark. L'Espagne, en revanche, se porte mieux depuis 2008, réduisant la proportion de contrats temporaires de 2,2 points.