Quelle est la valeur des échanges entre l’UE et le Royaume-Uni ?

À quelques mois de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, les effets d’une absence d’accord ou d’un « Brexit dur » sur le commerce bilatéral entre l’Union et son futur voisin outre-manche restent encore inconnus. Voici les bons chiffres pour comprendre.

Dover. Photo: Panoramio

Alors que la valeur des échanges commerciaux entre l’UE et le Royaume-Uni dépasse les 330 milliards de livres sterling par an en moyenne depuis 2010, l’avenir de ces transactions reste incertain en raison du Brexit.

D’après les données publiées par l’Office britannique des statistiques nationales, rien qu’en 2017 la valeur du commerce de marchandises entre l’UE et le Royaume-Uni avait atteint 423 milliards de livres sterling, dont 164 milliards concernaient les exportations vers les 27 autres États membres.

L’Union européenne (UE) est le plus grand partenaire commercial du Royaume-Uni : environ la moitié des transactions du pays sont effectuées avec l’Union. L’appartenance à l’UE réduit les coûts commerciaux entre les deux parties. Elle fait baisser par ailleurs les prix des biens et des services au R-U et permet aux entreprises britanniques d’exporter davantage.

Une étude du Centre pour la performance économique montre que la sortie de l’UE réduirait les échanges entre l’Union européenne et le Royaume-Uni en raison des obstacles tarifaires et non-tarifaires au commerce. De plus, le Royaume-Uni bénéficierait moins de l’intégration future du marché intérieur de l’UE.

On estime que toutes les économies européennes pâtiront du Brexit. La baisse globale du PIB du Royaume-Uni se situerait entre 26 et 55 milliards de livres sterling, soit environ deux fois plus que le manque à gagner du reste de l’UE, estimée à 12 à 28 milliards de livres sterling.

Le CPE est un centre de recherche politiquement indépendant de la London School of Economics.

Entre 2010 et 2017, l’Allemagne, suivie des Pays-Bas, de la France et de la Belgique, était le pays dont les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni étaient les plus élevés dans l’Union européenne. Au cours de la décennie actuelle, l’Allemagne a échangé des marchandises d’une valeur totale de 711 milliards de livres sterling, soit près d’un quart du total des échanges extérieurs du Royaume-Uni avec l’UE.

Les infographies ci-dessous montrent la répartition du commerce entre le Royaume-Uni et d'autres pays en pourcentage.

Entre 2010 et 2017, plus de 40% des marchandises exportées et importées vers et du Royaume-Uni ont été échangés avec seulement sept pays de l'UE : l'Allemagne, les Pays-Bas, la France, l’Irlande, la Belgique, l’Espagne et l’Italie.

En dehors de l’UE, ce sont les États-Unis (y compris Porto Rico) qui ont enregistré les échanges commerciaux les plus importants. Ils représentent 10% des importations et des exportations totales. Vient ensuite la Chine (y compris Hong Kong), avec 9%.

lundi 05 novembre 2018

Auteur/s:

Kashyap Raibagi

Source/s:

VoxEurop

Traduction:

Frédéric Schneider | VoxEurop
share subcribe newsletter