Marathon électoral en Pologne : le parti au pouvoir mis à l’épreuve

Après la victoire écrasante du parti Droit et Justice lors des dernières présidentielles et législatives, les premières élections en trois ans ont été considérées comme un indicateur du soutien dont bénéficie le parti au pouvoir, ainsi qu’un pronostic pour les prochains scrutins. Les résultats de ce test portent à confusion.

Les élections locales organisées en Pologne à l’automne 2018 ont inauguré un long marathon électoral. En effet, les élections européennes et les élections législatives auront lieu l’année prochaine (respectivement au mois de mai et à l’automne) et en 2020 les Polonais éliront leur président pour les cinq années suivantes.

Au vu des résultats des élections locales, aussi bien le parti au pouvoir que l’opposition ont revendiqué la victoire. Et leurs réactions sont au moins en partie justifiées.

L’opposition rafle les grandes villes

L’opposition, représentée par des membres de la Coalition civile (principal mouvement d’opposition en lice) ou des candidats indépendants ou de gauche, a remporté les mairies dans presque toutes les villes comptant plus de 100 000 habitants.

Elections des conseils municipaux.

Droit et justice contre l'opposition. Opposition en tête | PiS en tête.

D’un autre côté, le parti au pouvoir a remporté la majorité dans de nombreux conseils locaux (voïvodies, districts, communes).

Les commentateurs favorables à l’opposition ont vu dans ces résultats un signe de percée dans leur combat jusqu’ici inégal avec Droit et Justice ou un message clair montrant que l’opposition devra s’unir sous une bannière « pro-démocratique » unique pour battre le parti au pouvoir lors des prochaines élections.

Les médias du pays, contrôlés par le gouvernement, ont mis l’accent sur l’influence croissante du parti au pouvoir dans les conseils régionaux, surtout au niveau des voïvodies, présentant ces résultats mitigés comme une nouvelle victoire écrasante de Droit et Justice.

Pourtant, il est difficile de prévoir comment évoluera la scène politique.

Qui domine les conseils régionaux

Coalitions comprenant le PiS | Coalitions comprenant la Coalition civile.

 

 

Quel sera le résultat des européennes ?

Ce que nous pouvons prévoir dès aujourd’hui, c’est que la prochaine victoire du parti au pouvoir, Droit et Justice, pourrait ne pas être aussi éclatante ni même aussi certaine qu’elle l’était en 2015.

Il est aussi clair que beaucoup dépendra du taux de participation aux élections, surtout dans les grandes villes. Les électeurs habitant dans les grandes villes, généralement plus enclins à voter aux Européennes, soutiennent davantage l'opposition.

Toutefois, les petites villes et le milieu rural apportent toujours un soutien ferme au parti au pouvoir. Pour avoir la victoire assurée, Droit et Justice devra mobiliser son électorat pour qu’il aille aux urnes.

Quoi qu’il en soit, ce marathon électoral sera très intéressant à suivre. 

dimanche 09 décembre 2018

Auteur/s:

Jarosław Kopeć

Source/s:

BiQdata

Traduction:

Frédéric Schneider | VoxEurop
share subcribe newsletter