Les Balkans sont invisibles dans les journaux télévisés italiens

Près de 90 % des informations ayant trait aux pays étrangers dans les journaux télévisés italiens se limitent à l'Europe, aux États-Unis, au Moyen-Orient et à l'Afrique du Nord.

Les Balkans sont invisibles dans les journaux télévisés italiens

Près de 90 % des informations ayant trait aux pays étrangers dans les journaux télévisés italiens se limitent à l'Europe, aux États-Unis, au Moyen-Orient et à l'Afrique du Nord. Bien que six milliards d'individus vivent dans le reste du monde, les faits et événements qui s'y rapportent peinent à se frayer un chemin dans les émissions d'information en Italie. C'est ce qu'il ressort d'une étude publiée par l'ONG COSPE, réalisée en collaboration avec l'institut de recherche sur les médias Osservatorio di Pavia. Cette étude a analysé le contenu des journaux télévisés du soir des sept principales chaînes de télévision italiennes entre janvier 2015 et juin 2017.

En ce qui concerne les régions les plus proches de l'Italie, la RAI, Mediaset et La7 s'intéressent en fait à un nombre très limité de pays, à savoir, d'un côté, l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne et, de l'autre, les pays qui sont le théâtre des plus graves grises des dernières années, comme la Syrie et la Libye.

Bien que les crises ayant secoué la Grèce et la Turquie leur aient valu une certaine médiatisation, force est de constater que les autres pays du sud-est de l’Europe sont tout à fait ignorés par les grandes rédactions des journaux télévisés italiens. À ce titre, les informations concernant les Balkans ne constituent qu'un pour cent de l'ensemble des informations portant sur l'Europe.

Le niveau d'intérêt est même extrêmement faible vis-à-vis des pays qui sont proches de l'Italie d'un point de vue géographique, politique ou social. C'est ainsi, par exemple, que l'on observe un manque d'intérêt flagrant à l'égard de la Roumanie et de l'Albanie, pays d'origine des deux communautés d'immigrés les plus importantes du pays : pendant les trente mois analysés, les journaux télévisés les ont cités, respectivement, 20 et 10 fois au total. Selon les données de l'étude, l'État du Vanuatu, un archipel composé de plusieurs îles situé à 16 000 km de l'Italie, a même bénéficié d'un temps d'antenne supérieur à celui de l'Albanie.

Le graphique indique le nombre d'informations relatives à chaque pays du monde, reprises dans les journaux télévisés italiens entre janvier 2015 et juin 2017. En déplaçant le curseur, vous pouvez voir le pourcentage d'informations relatives à chaque continent ou État. Les pays dont le pourcentage d'informations est inférieur à 0,08 % ne peuvent pas être visualisés (vous pouvez consulter ici les données complètes).

Traduit de l’italien par Pascal Roy – VoxEurop

jeudi 21 décembre 2017

Auteur/s:

Lorenzo Ferrari

Source/s:

OBC Transeuropa

Traduction:

Ciaran Lawless (VoxEurop)
share subcribe newsletter