Le prix de l'électricité dans l'UE

Les différents éléments qui entrent en ligne de compte dans le prix final de la facture d'électricité varient considérablement d'un pays à l'autre dans l'UE, ce qui bouleverse les classements de façon significative en fonction du critère utilisé.

En Europe, l'augmentation du montant de la facture d'électricité est un argument solide en faveur de la transition du modèle énergétique actuel vers un modèle plus durable reposant sur des sources d'énergie autochtones telles que l'énergie solaire et éolienne. C'est ainsi que depuis le début de la crise économique en 2008, les données d'Eurostat indiquent qu'il existe un parallélisme entre les pays les plus touchés par la crise et ceux dont le prix de l'électricité a le plus augmenté au cours des dernières années, comme le confirme le tableau suivant :

Sur la base des données mises à jour en 2018, le critère de la parité de pouvoir d'achat est utilisé pour calculer précisément l'impact direct du coût de l'électricité sur le citoyen. Les prix les plus élevés sont enregistrés au Portugal et en Allemagne, suivis de près par des pays tels que la Roumanie, l'Espagne et le Danemark. Force est de constater qu'il s'agit de pays où le revenu par habitant est très varié.

Un autre classement intéressant peut être réalisé à partir du prix de l'électricité hors taxe, en appliquant également le critère de la parité de pouvoir d'achat. Dans ce cas de figure, c'est en Espagne que le prix de l'électricité est le plus élevé dans l'Union européenne. En revanche, les pays où les prix exprimés en termes absolus sont les plus élevés sont relégués au bas du classement.

Les classements varient également de façon notable si l'on tient compte uniquement du coût de l'électricité, d'une part, et des taxes prélevées de l'autre. Les statistiques révèlent que les différences de prix les plus importantes sur la facture d'électricité, fondée essentiellement sur trois éléments (coût de production, utilisation du réseau et taxes), sont dues aux taxes et, dans une moindre mesure, au coût d'utilisation du réseau. Autrement dit, deux points qui relèvent de décisions politiques adoptées par les gouvernements.

Ainsi, le Portugal, l'Allemagne et le Danemark sont les pays où les taxes sur la consommation d'électricité sont les plus élevées, représentant plus de 50 % de la facture.