La Roumanie, seul pays de l'UE qui exploite la Terre moins que la moyenne mondiale

Dans tous les pays de l'UE, le Jour du dépassement mondial – date à laquelle les habitants auront utilisé plus de ressources naturelles que ce que la planète peut renouveler en une année entière – tombe avant le 1er août, à l'exception de la Roumanie.

Le Jour du dépassement de la Terre est la date à laquelle l'humanité aura utilisé plus de ressources naturelles que ce que notre planète peut renouveler en une année entière. En 2018, ce seuil a été atteint le 1er août à l’échelle de la planète. C'est le jour de dépassement de la Terre le plus avancé depuis que le monde a commencé à exploiter davantange de ressources qu’il n’en produit dans les années 1970.

Presque tous les pays de l'UE, à commencer par le Luxembourg qui a utilisé ses « ressources terrestres » dès le 19 février, ont utilisé leur quota il y a longtemps, comme le montre notre graphique. Seule la Roumanie devrait atteindre son seuil annuel au 8 août, alors que la moyenne de l'UE se situerait entre le 10 et le 11 mai. 

Vous pouvez vérifier l’équivalent en nombre de jours de chaque date (de cette année) pour vous rendre compte où se situe chaque pays à l'aide de ce tableau .

Bien que 7 des 10 Etats membres de l'UE qui consomment le plus rapidement leur part des ressources renouvelables figurent parmi les 10 plus riches en termes de PIB par habitant, il n'y a pas de corrélation directe – sauf, encore une fois, pour le Luxembourg – entre la richesse des habitants d'un pays et la vitesse à laquelle ils consomment leur part. Des pays comme l'Irlande ou même l'Allemagne obtiennent une meilleure « valeur de ressources naturelles » que les Etats baltes par exemple :

Chaque année, le Global Footprint Network calcule le nombre de jours de l'année où la biocapacité de la Terre suffit à compenser l'empreinte écologique de l'humanité. Le reste de l'année correspond à un dépassement mondial. Le Jour du dépassement se calcule en divisant la biocapacité de la planète (la quantité de ressources écologiques que la Terre est capable de générer cette année-là) par l'empreinte écologique de l'humanité (la demande de l'humanité pour cette année-là). Ce ratio est multiplié par 365 afin d’obtenir la date du Jour du dépassement mondial.

Le niveau estimé des ressources et des services écosystémiques nécessaires pour supporter les activités humaines aujourd'hui est légèrement supérieur à 1,7 Terres à l'échelle mondiale – et à 2,8 Terres en moyenne pour l'UE. Depuis 1961, la première année où des statistiques cohérentes de l’ONU ont été disponibles, la demande en ressources a évolué du stade ce que la nature pouvait supporter à un dépassement important. 

Une note positive, l’avancée du Jour du dépassement progresse moins rapidement. Elle est passée à un jour par an en moyenne au cours des cinq dernières années, alors qu’elle était de trois jours par an en moyenne depuis l’apparition du phénomène au début des années 1970.

mardi 07 août 2018

Source/s:

VoxEurop

Traduction:

Frederic Schneider

News data