Droits numériques

Google et Facebook dominent l’industrie de la publicité digitale malgré la limitation des cookies 

mercredi 10 février 2021 | Andreas Vou
| OBC Transeuropa

Des mesures sont prises pour accroître la transparence du traitement des données personnelles des internautes, mais les principaux acteurs de l’industrie digitale tentent toujours, par leurs méthodes intrusives, d’influencer le comportement des utilisateurs. La réglementation européenne sur la protection des données pourrait atténuer le problème, mais son application est limitée.


De l’influence de la nudité sur Instagram  Large investigation

lundi 15 juin 2020 | Nicolas Kayser-Bril
Judith Duportail
Kira Schacht
Édouard Richard
| VoxEurop

Une enquête exclusive révèle qu’Instagram privilégie les photos de femmes et d’hommes peu vêtus, influençant le comportement des créateurs de contenu et la vision du monde de 140 millions d’Européens dans ce qui demeure un angle mort des réglementations de l’Union européenne. 


Comment les géants du web influencent les processus électoraux et pourquoi leur fonctionnement requiert davantage de transparence? 

lundi 21 décembre 2020 | Andreas Vou
| VoxEurop

De simples plateformes, les grandes entreprises du numérique (Facebook, Google, Apple et Amazon) sont devenues des acteurs économiques et politiques de premier plan. Leur capacité à influencer les élections en Europe doit être sérieusement prise en compte.


Dark patterns: born to mislead  in depth

mercredi 13 novembre 2019 | Federico Caruso
| OBC Transeuropa

Digital platforms often trick users into giving up their personal data or buying particular products. These “dark patterns” go against European legislation, but authorities are struggling to combat them.


Carte d’identité biométrique et passeport sanitaire : La sécurité au dépend des libertés individuelles 

jeudi 04 février 2021 | Andreas Vou
| VoxEurop

Les cartes d’identité numériques et les passeports de santé sont les deux seuls moyens retenus pour un retour à la normale dans le cadre de la pandémie de Covid-19, mais ils sont également la porte ouverte à un système de surveillance sans précédent, et à la fin de l’autonomie personnelle par la coercition. Bien qu’ils soient présentés comme facultatifs, ceux qui refusent se voient déchus de leurs droits les plus fondamentaux.


Le Covid-19, prétexte pour une surveillance numérique accrue ? 

mardi 06 octobre 2020 | Anne Damiani
| Euractiv

Pour suivre la propagation du nouveau coronavirus, les États membres de l’UE ont pris des mesures de surveillance supplémentaire, et ce, aux dépens des droits fondamentaux.


La pandémie : un prétexte pour généraliser la surveillance numérique 

mercredi 29 juillet 2020 | Andreas Vou
| VoxEurop

Dans le climat de peur généralisée de contagion, la collecte de données de masse, le traçage de la géolocalisation et la reconnaissance faciale se sont normalisés. Pourtant, ces menaces à la vie privée, à la liberté et à la démocratie ne feront que s’accroître à mesure que les applications de traçage des contacts seront imposées.


Not just apps: privacy, personal data and COVID-19 in the western Balkans 

lundi 18 mai 2020 | Federico Caruso
| OBC Transeuropa

The measures adopted by some Balkan countries to contain the pandemic have raised perplexity in associations and researchers who deal with privacy and digital rights. Emergency actions, derogating from the national rules of law, could translate into mass surveillance tools.


La circulation massive des données remet en cause la vie privée et les libertés individuelles  in depth

dimanche 13 octobre 2019 | Andreas Vou
| VoxEurop

Les réseaux 5G en cours de déploiement dans toute l'Europe offriront aux citadins une vie durable, un trafic réduit et une sécurité stricte, mais la technologie peut également constituer une pente glissante vers la surveillance de masse.


Quelle réforme pour le droit d’auteur ?

mercredi 13 juin 2018 | Giorgio Comai
| OBC Transeuropa

Les 20 et 21 juin, la commission des affaires juridiques du Parlement européen a voté une directive proposée pour la réforme des droits d’auteur. Cela vous semble éloigné de la réalité ? Et pourtant, cette nouvelle directive pourrait bien façonner le fonctionnement d’Internet dans quelques années.