L'Allemagne domine le commerce dans l'UE

Le commerce international de l’UE, en relation à son marché interne et avec en avec le reste du monde, connaît une certaine stabilité, voire une période de croissance.

Le graphique, élaboré à partir des données fournies par Eurostat jusqu’à novembre 2017, compare la balance commerciale de certains pays avec la moyenne des pays de l’UE et celle de l’UE dans sa totalité. Depuis 2013, la tendance générale est plutôt stable malgré la survenue d’ événements importants, comme le Brexit de 2016.

Si les résultats de l'Allemagne sont très positifs (des exportations qui s'élèvent à près de 70 milliards d’euros en novembre 2017), la Grèce, à l’inverse, stagne avec un solde commercial négatif qui perdure depuis 2010.

Le Royaume-Uni, malgré les craintes liée au processus de sortie de l’UE, maintient la stabilité de sa balance commerciale qui est en légère chute depuis 2013, et qui remonte, tout aussi légèrement, depuis 2016.

De manière générale, on remarque en 2017 une augmentation des échanges commerciaux au sein de l’UE.   

En novembre 2017, les pays de l’UE ont totalisé 167,2 milliards d’euros d’exportation de biens  (+ 6,8 % par rapport à novembre 2016) et 159,2 milliards d’euros en importations (+ 5,4 %): soit un surplus de 8 milliards d'euros.

mardi 06 février 2018

Source/s:

VoxEurop
share subcribe newsletter