L'UE demande la libération du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov

À Strasbourg, le prix Sakharov pour les droits de l'homme et la liberté de l'esprit est décerné cette année au cinéaste ukrainien. Plusieurs députés européens ont participé à une campagne sur Twitter demandant sa libération.

L'outil Quote Finder de EDJNet permet de retrouver tous les tweets et hashtags utilisés par les députés européens.

Le 12 décembre, le prix Sakharov du Parlement européen pour la liberté de l’esprit sera décerné au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, détenu en Russie. Plusieurs députés européens se sont fait photographier avec le message « Let Sentsov Get Sakharov » (« permettez à Sentsov de recevoir le prix Sakharov »), lançant la campagne sur Twitter sous le même hashtag. Lors du dernier mois, #LetSentsovGetSakharov a été twitté 44 fois pour réclamer la libération du cinéaste et sa participation à la cérémonie de remise du prix. D'autres hashtags de portée plus générale ont également été utilisés : #SakharovPrice et #OlegSentsov.

Né en 1976, Oleg Sentsov a étudié l’économie à Kiev et suivi ensuite des cours sur la direction de film et la rédaction de scénarios à Moscou. Gaamer, qu'il a réalisé en 2012, est son premier long-métrage. Activiste des droits de l'homme, il a organisé des missions humanitaires pour aider les soldats ukrainiens et a joué un rôle actif dans les manifestations contre l'occupation russe. Suite à cela, Sentsov a été arrêté pour terrorisme en 2014 et déporté en Russie, où la nationalité russe lui a été imposée unilatéralement, peut-on lire dans sa biographie publiée sur le site du Parlement européen.

« Détenu en Sibérie pour avoir manifesté de façon pacifique pour la liberté et contre l’occupation militaire de la Crimée : le moment est venu de le libérer », a twitté Teresa Griffin de S&D :

Dans son tweet, la vice-présidente Heidi Hautala (du groupe Greens-EFA) exige des autorités russes qu'elles libèrent immédiatement Sentsov :

Quant à Eduard Kukan, membre du groupe EPP, il a lancé un appel à rejoindre la campagne en vue de sa libération dans un tweet publié juste après la projection du documentaire sur le réalisateur :

Le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit, créé en 1988 par le Parlement européen, est décerné chaque année à des personnalités ou à des groupes de personnes, quelle que soit leur nationalité, qui ont apporté une contribution à la lutte pour les droits de l'homme. Nelson Mandela et le dissident russe Anatoly Marchenko ont été les premiers à recevoir ce titre honorifique. Parmi les groupes mis à l'honneur, figurent les Mères argentines de la place de Mai (1992), Reporters sans frontières (2015) et l’opposition au Venezuela (2017). En 2013, le prix a été a été décerné à la jeune pakistanaise Malala Yousafzaï.

mardi 11 décembre 2018

Auteur/s:

Gina Pavone

Source/s:

OBC Transeuropa

Traduction:

VoxEurop
share subcribe newsletter