A Białowieża, en Pologne, les bucherons ont saigné une des dernières forêts primaires d'Europe

En 2017, le gouvernement a autorisé la coupe de 160-180 000 arbres dans la forêt primaire de Białowieża. Une mesure que la Cour européenne de justice considère comme une violation de la directive européenne sur les habitats.

En 2017, le gouvernement a autorisé la coupe de 160-180 000 arbres dans la forêt primaire de Białowieża. Une mesure que la Cour européenne de justice considère comme une violation de la directive européenne sur les habitats, imposant aux Etats membres des mesures de conservation appropriées dans les zones spéciales.

Cette zone de la forêt de Białowieża n’a pas connu d’exploitation de telle ampleur depuis 1988. Białowieża, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, représente un habitat unique pour la flore et la faune. De nombreux pans de cette forêt magnifique ont été décimés et le renouvellement naturel prendra beaucoup de temps.

Le 17 avril 2018, la Cour européenne de justice a statué que « les opérations de gestion de la forêt relatives au site Puszcza Białowieska Natura 2000 entreprises par la Pologne enfreignent le droit communautaire » et que « la mise en œuvre de ces opérations a conduit dans les faits à une perte d’une partie du site. »

Le partenaire de l’EdjNet BiQData retrace les étapes qui ont entraîné la destruction d’une partie significative de la forêt : lire le reportage entier ici .

Traductions disponibles
mercredi 02 mai 2018

Source/s:

BiQdata
share subcribe newsletter