Le mécène des éditeurs de presse : comment Google finance les médias européens

Le site allemand netzpolitik.org a réalisé une analyse de données pour répertorier les médias ayant bénéficié d’un financement Google. 

Le site allemand netzpolitik.org, spécialisé dans les droits civils et numériques, a réalisé une analyse de données "Citizen Google : Wie ein Konzern den Journalismus dominiert " pour répertorier les médias ayant bénéficié d’un financement fourni par la Digital News Initiative (DNI) de Google, et le type de financement.

Au cours des trois dernières années, Google a financé 447 projets liés au journalisme pour un montant total de 115 millions d'euros : une infographie précise les montants, les pays et les médias.    

"Nos données, qui sont basées sur un registre de projets que nous avons été cherchés sur le site Web du DNI, et avons ensuite croisées à des d’autres rapports, nous permettent de savoir à qui Google donne de l'argent", écrit Alexander Fanta, auteur de l'analyse. DNI ne fournit qu'une fourchette des tailles de financement (de 50 000 à 300 000 euros) : netzpolitik.org a pu trouver le montant exact pour 217 projets sur 447. En fait, de nombreux médias ne souhaitaient pas divulguer le montant du financement qu'ils reçoivent de Google.  

L'Allemagne (15 millions et 67 projets) est le pays qui a reçu le plus d'argent, et la Lettonie (200 000, 4 projets) celui qui en a reçu le moins.

Les financements versés par Google sont assortis d'une condition : ils ne financent pas le contenu en soi, mais plutôt les projets qui "font preuve d'innovation". Une version anglaise de l'analyse est publiée sur le site web de l'Observatoire européen du journalisme.

mardi 02 octobre 2018
share subcribe newsletter