De la richesse au bien-être : le rapport SEDA 2019

Chaque année, le Boston Consulting Group (BCG) publie son rapport d'évaluation du développement économique durable (SEDA), un coefficient à partir duquel les pays sont en mesure de transformer la richesse économique en bien-être.

De quoi s'agit-il dans ce travail ?

Depuis 2012, le Boston Consulting Group analyse les pays du monde à travers son rapport SEDA (Sustainable Economic Development Assessment). La mesure du bien-être de SEDA repose sur trois catégories (économie, investissements et durabilité) qui, dans l'ensemble, comprennent dix dimensions. Ces dimensions sont remplies de données provenant de 40 indicateurs accessibles au public (FMI, Banque mondiale et OCDE). En appliquant trois poids différents (2, 1 et 0,5) aux dimensions, les chercheurs du BCG définissent un score SEDA pour chaque pays.

Pourquoi nous l'aimons

Le classement SEDA est intéressant parce qu'il fournit également ce que le chercheur du BCG définit comme un "coefficient richesse-puits". Ce coefficient est le résultat d'une comparaison entre le score SEDA d'un pays et le score que le même État devrait obtenir, étant donné le RNB (revenu national brut) par habitant du pays. Par conséquent, le coefficient indique si un pays est capable de transformer la richesse qu'il produit en bien-être effectif pour ses citoyens. Toutes les données et les classements du SEDA peuvent être consultés sur une carte interactive

mardi 29 octobre 2019

Source/s:

VoxEurop
share

Tags

Economie

subcribe newsletter