Plus d'un jeune sur quatre en Europe travaille le week-end

En 2016, 29 % des personnes âgées de 20 à 34 ans travaillaient généralement le week-end.

Photo: Yan Song/Flickr

Selon une enquête publiée par Eurostat, 29 % des "jeunes en emploi" de l'UE âgés de 20 à 34 ans travaillaient généralement les week-ends en 2016. Selon l'enquête, "au niveau de l'UE, les jeunes employés ayant un faible niveau d'éducation (secondaire inférieur ou inférieur) sont les plus susceptibles de travailler le week-end (37 %), suivis de ceux ayant un niveau d'éducation moyen, défini comme un niveau d'éducation secondaire supérieur ou postsecondaire non tertiaire (33 %)".

Hormis le Portugal, les jeunes employés ayant fait des études supérieures (20 %) sont moins susceptibles de travailler le week-end dans tous les Etats membres de l'UE que ceux qui ont un niveau d'éducation inférieur (33 %).

Près d'un jeune sur deux en Grèce travaille le week-end (47 %). Plus d'un jeune sur trois en Italie (40 %), suivi des jeunes en Irlande (38 %), à Chypre et aux Pays-Bas (36 %), en Espagne (35 %) et au Royaume-Uni (34 %).

En revanche, la Hongrie a enregistré la plus faible proportion de jeunes employés travaillant le week-end (11 %), suivie du Portugal (12 %), de la Pologne (13 %), de la République tchèque et de la Croatie (2 %).