Une atlas de la justice envitonmentale

Une répertorie des différents points de lutte de par le monde. 

« Partout dans le monde, des communautés se battent pour défendre leur terre, leur eau, leur air ou leurs forêts menacés par de grands projets ou des activités extractives aux impacts sociaux et environnementaux majeurs », peut-on lire sur le site de l’atlas de la justice environnementale , coordonné par des chercheurs de l’Université autonome de Barcelone.

Cet atlas répertorie donc les différents points de lutte dans le monde, du site d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure au tunnel Lyon-Turin, en passant par les sites d’extraction d’uranium en Arabie Saoudite ou encore les Antilles, contaminées par le chlordecone.

Pour chaque projet, des fiches détaillées présentant l’historique de la mobilisation des populations et les différents acteurs concernés sont disponibles.