Un bilan des libéralisations des services publics en Europe

L'étude des résultats de l'ouverture à la concurrence dans quatre États membres.

Depuis les années 1980, l’Union européenne et ses Etats membres ont conduit des politiques de libéralisation des services publics de réseau (communications, énergie, transports), avec l’ouverture progressive à la concurrence d’activités jusque-là organisées en situation de monopole national ou territorial.

Sans pour autant étudier leurs conséquences. Pour combler ce vide, les députées européennes Marie-Pierre Vieu et Marie-Christine Vergiat ainsi que le groupe Gauche unitaire européenne-Gauche verte nordique (GUE-NGL) du Parlement européen ont demandé une étude  portant sur trois secteurs (transports ferroviaires, électricité et services postaux) dans quatre Etats membres aux histoires et situations contrastées (France, Allemagne, Espagne et Slovaquie). De quoi avancer quelques pistes de réformes pour les prochaines années.