Indice européen de la précarité énergétique

26 millions d’européens sont dans l’incapacité de maintenir une température assez chaude dans leur logement en hiver. 

26 millions d’européens sont dans l’incapacité de maintenir une température assez chaude dans leur logement en hiver. C’est le constat dressé par le think thank OpenExp qui publie aujourd’hui, pour la première fois, un indice de la précarité énergétique au niveau européen .

La précarité énergétique, définie comme l’incapacité pour un ménage de satisfaire ses besoins en énergie de chauffage à cause de faibles revenus ou de conditions d’habitat précaires, est traditionnellement mesurée à l’aune de deux indicateurs (le taux d’effort énergétique et la sensation d’inconfort lié au froid pendant l’hiver ou à la chaleur pendant l’été) repris dans cette étude au sein d’un unique index pour faciliter les comparaisons intra-européennes. Résultat : les meilleures performances sont observées en Suède, en Finlande ou au Danemark.

Mais on y apprend aussi que ces pays ont encore beaucoup à faire pour réduire la précarité énergétique estivale. Si les auteurs admettent manquer de données pour mesurer cette dimension souvent oubliée de la précarité énergétique, l’étude a au moins le mérite de la prendre en compte. Les données sont facilement téléchargeables au format excel ou pdf.

mercredi 27 février 2019
share subcribe newsletter