Base de données Offshore Leaks de l’ICIJ

Grâce au Consortium international des journalistes d’investigation, les bases de données qui ont mis en lumière les Panama Papers sont désormais publiques et téléchargeables.

La base de données Offshore Leaks de l’ICIJ comprend des informations sur plus de 680 000 entreprises, fondations et trusts offshore, sur la base des investigations menées pour mettre au grand jour les Panama Papers , les Offshore Leaks et les BahamasLeaks . Les critères de recherche incluent le nom de la personne impliquée ainsi que le pays ou la juridiction de l’entité économique.

La base de données Offshore Leaks de l’ICIJ a le statut de Open Database License et ses contenus sont sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike . Elle est propulsée par Neo4j , un système de base de données orientée graphe qui les structure en nœuds (les icônes qui apparaissent lors de la visualisation) et relations (les liens entre les nœuds) pour que l’utilisateur prenne plus facilement conscience des connexions offshore existantes. La base de donnée d’origine a été transformée en plusieurs fichiers CSV, un par type de nœud et un pour toutes les relations pour chaque projet. Vous pouvez télécharger des archives sous format zip ou torrent.  

Le Consortium international des journalistes d’investigation est un réseau international de plus de 190 journalistes d’investigation présents dans plus de 65 pays qui travaillent ensemble sur des enquêtes approfondies de longue haleine.